Bienvenue sur JeuxOnLine - MMO, MMORPG et MOBA !
Les sites de JeuxOnLine...
 

Les Faes


retour à la page des espèces

Les caractéristiques des Faes : 
 force : 10
agilité : 30
 résistance : 10
 intelligence : 25
sagesse : 25

 





 

 

Aptitudes innées des Faes :

Nom  Effet  Durée  Rechargement 
Infravision  Affiche la silhouette calorique de toutes les créatures vivantes en vue  2 heures
Instantané
Chute douce  Réduit la vitesse de chute maximum  Passif
 - 
Marcheur du vent
 Augmente la vitesse de mouvement de 50 %  36 secondes
 5 minutes
 
 
Traditions des Faes :
 
 Nom
 Effet
 Durée
 Rechargement
Plongeon d'évasion
Téléporte un ennemi vers un emplacement aléatoire dans un rayon de 10 mètres et réduit la menace envers cette cible
-  5 minutes
Feu de Fae
Inlige des dégâts de feu dans le temps à toutes les créatures autour du lanceur de sort
6 secondes
2 minutes
Esquive aérienne
Augmente les probabilités de critique des sorts et des attaques physiques de 1 et augmente la défense de 5 Passif
-
Magie des Faes
Augmente la puissance maximum de 3,0 %
Passif
-
Planer
Permet au jeteur de sort de sauter plus haut
Passif
-
Protection toxique
Augmente l'encaissement contre les dégâts de poison
Passif -
Envolée de Fae
Augmente la vitesse de mouvement de 5 %
Passif
-
Dextérité de Fae
Augmente l'agilité de 5
Passif
-
Enseignements magiques
Augmente de 5 la compétence Ecriture
Passif
-
Connaissance de la forêt Augmente de 5 la compétence Empennage
Passif
-


Histoire :
 
Tunare, déesse de la nature, nous a donné la vie. Lorsqu'elle marcha dans le Haut-Faydark, des fleurs poussèrent sous ses pieds. L'une de ces fleurs se retourna vers elle, comme un tournesol vers le soleil.
 
"Tu est précieuse", dit joyeusement Tunare, prenant doucement la fleur dans ses mains.
 
Et c'est ainsi que les premiers Faes furent créés à partir de fleurs et des rires de Tunare.

C'était le début du Cercle du Rêve, le premier qui permit aux Faes de comprendre que leur vie était vraiment précieuse. Les Faes menaient une existence paisible, à cette époque.
 
Un des Faes apprit la langue des Feir'Dals, nos frères et soeurs de Tunare. Avec le temps, tous les Faes apprirent quelques mots Feir'Dals pour les ajouter à leur propre langue, le Faerlie. Et Joleena apporta ses nouvelles compétences linguistiques à Kelethin, la cité des Feir'Dals. Elle vécut parmi eux pendant un certain temps puis lorsqu'elle rentra, nous fîmes d'elle notre première reine.

Notre peuple avait souvent vécu en petits groupes, errant dans les Faydarks. Nous comprîmes que nous avions beaucoup en commun avec les Feir'Dals et, avec le temps, beaucoup de Faes migrèrent pour aller vivre auprès des arbres qui formaient leur base.

Beaucoup de Faes périrent dans le Cercle Brûlant, lorsque les armées de la Guerre de Fay traversèrent les bois, brûlant tout sur leur passage. Ceux qui ne furent pas tués étaient horrifiés. Nous n'avions jamais été témoins d'autant de morts et de destructions ! Et malgré les émissaires envoyés à Felwithe, les Koada'Dals ne nous envoyèrent aucune aide. Une grande partie du Haut-Faydark et de Kelethin fut brûlée, mais les Premiers Enfants ne bougèrent pas. Au lieu de cela, ils se replièrent sur eux-mêmes après la fin de la guerre. C'est alors que commença le Cercle de Tristesse.

Nous aidâmes les Feir'Dals à reconstruire Kelethin. Vers qui pouvaient-ils ce tourner si ce n'était les Faes ? La reine Cydney supervisa notre contribution, canalisant notre magie pour guérir les arbres et rétablir la beauté des Faydarks.

Notre deuil fut long, car le bourgeon d'esprit de la reine Cydney qui contenait tous ses souvenirs et expériences était perdu pour nous à jamais.

Chaque Fae est formé à partir d'un bourgeon d'esprit provenant de l'un de nos ancêtres. En maintenant la floraison, les Faes peuvent réveiller leur esprit et les souvenirs du passé.

Parmi ceux d'entre nous qui peuvent se rappeler le Cercle de Tristesse, beaucoup préfèrent se remémorer le Cercle paisible qui s'ensuivit, car l'Age de la Guerre ne toucha Kelethin que plus tard.

Les dieux semblaient nous abandonner et les influences magiques des Faes paraissaient également décroître. Nous avions même quitté Kelethin, poussés par le souvenir du Cercle Brûlant, mais la reine Saphrina nous encouragea à y revenir.

"Les forces des ténèbres sont partout", nous dit-elle, "Il serait plus sûr pour nous de rejoindre les Feir'Dals avant qu'il ne soit trop tard."

C'est alors ce que nous fîmes et nous construisîmes un mur de ronces pour protéger la cité.

Les orques Brisos donnèrent raison à la reine Saphrina. Ils s'emparèrent de sa vie et détruisirent son bourgeon d'esprit. C'était vraiment le cercle du Chaos. Découragés par les épaisses ronces que nous avions dressées sous la cité, les orques firent le siège de Kelethin, sans jamais imaginer par où arriverait notre aide.

Ils arrivèrent par le Bas-Faydark, une armée entière de follets, et décimèrent les orques Brisos. Ils n'avaient jamais particulièrement été nos alliés auparavant. Nous venir en aide n'était en fait que secondaire, ils étaient surtout mus par leur amour exacerbé pour le combat. La reine Jillian leur octroya le salut d'Ami des Faes à partir de ce jour.

Si le siège était fini la guerre, elle, n'était pas terminée autour de nous. Et les orques n'abandonnèrent pas leurs tentatives d'assaut sur la cité.

Une ère difficilement paisible s'ensuivit, le Cercle de la Vie.
 
En très peu de temps, nous vîmes certains des Feir'Dals restants et d'autres partir du Faydark. Ils disaient avoir eut une vision, un message de Tunare.

Avec le temps, nous laissâmes les ronces qui protégeaient Kelethin dépérir, alors que nous pénétrions nous-mêmes dans la cité.

Nous pensions que les ennuis étaient désormais derrière nous, mais le Cercle des Epreuves ne faisait que commencer. Tout autour de nous, la terre commençait à changer et se déchirait en gémissant. Construite dans les arbres, Kelethin résista à la terre qui tremblait en dessous.Nous sentions qu'on nous mettait à l'épreuve, mais nous n'avions aucun moyen de savoir si nous l'avions réussie.

La dernière épreuve fut la mort de notre jeune et belle reine Liivika, juste deux jours avant son mariage, laissant de nouveau les Faes dans le plus grand désarroi. Certains commencèrent à demander comment Tunare avait pu nous abandonner. D'autres avancèrent qu'elle ne nous avait pas abandonnées et que nous devions simplement apprendre à vivre comme les Feir'Dals.

Nous, les Faes, avons perdus une partie de notre innocence, mais nous savons que nous ne sommes pas seuls. Ce sont nos esprits qui nous l'ont dit.

Les changements eurent lieu, certains peu flagrants, comme les mers tourbillonnantes, et d'autres beaucoup plus évidents.

Nous grandissions et la forme et les couleurs de nos ailes commencèrent à se différencier. Le Cercle de Renaissance marqua une période de rapides changements parmi les Faes. Malheureusement, pendant ce temps, deux de nos reines disparurent et nous fûmes incapables de récupérer leur esprit.

Le second Cercle du Chaos commença avec ce que les étrangers appellent le Fracassement. Des éclats de Luclin s'abattirent sur le Faydwer, mais heureusement, la majeure partie du Haut-Faydark y échappa. Quelques plateformes de Kelethin prirent feu et brûlèrent, mais la plupart de la cité reste indemne. La reine Sephria et plus tard sa fille, le reine Kilina, furent toutes deux tuées par une pluie de débris qui cessa aussi vite qu'elle avait commencé.

Parfois, nous nous demandions ce qu'il était arrivé à eux qui avaient quitté le Faydwer. Où étaient-ils allés ? Avaient-ils péri dans le second Cercle du Chaos ? Les reverrions-nous un jour ou leurs enfants ? Et nos esprits continuaient à se renouveler et à se souvenir.

Puis des bateaux arrivèrent, ainsi que des groupes qui traversaient le Haut-Faydark, c'est alors que nous sûmes que les temps avaient changé. Une fois de plus.

Vint ensuite le Cercle Paisible, qui perdure jusqu'à maintenant. Etant donné notre histoire, nous nous demandons ; paisible, mais jusqu'à quand ?

La reine Oola supervisa la reconstruction des parties de Kelethin qui avaient été détruites et laissa la cité à sa fille Amree, notre reine actuelle.

Qui sait ce que l'avenir nous réserve maintenant que les étrangers reviennent en Faydwer ?

Récit tiré de L'histoire des Faes
 

retour à la page des espèces

Crapaud Lunaire