Bienvenue sur JeuxOnLine - MMO, MMORPG et MOBA !
Les sites de JeuxOnLine...
 

Les demi-elfes

L'espèce des demi-elfes est un croisement entre la race humaine et la race des elfes. Ils sont plus petits que les humains mais plus grands que les elfes. Ils n'ont pas de lieu d'origine ni de Dieu créateur. Ils peuvent être d'excellent scouts grâce à leur grande agilité. Ils sont d'alignement neutre et peuvent commencer soit à Port-Franc soit à Qeynos.


retour à la page des espèces

Les caractéristiques des demi-elfes : 
 force : 17
agilité : 25
 résistance : 18
 intelligence : 21
sagesse : 19

 

 

 

 

 

Les traditions des demi-elfes :

 Nom
 Effêt
 Durée
 Rechargement
 Ayr'Dal Adornment  +5 aux compétences de bijouterie
permanent
 
 Ayr'Dal Assault rajout de dommages, de type entaille
3 minutes
30 minutes
 Camouflage  invisibilité (sans mouvement)
30 minutes
5 minutes
 Dual Breed +3% de puissance maximale, +3 résistance
permanent

 Elven Reflexes  +5 en agilité
permanent

Gift of the Faydark  +5 aux compétences de charpenterie
permanent  
 Perseverance  +5 en résistance
permanent
 
 Sinister Cunning  +5 en intelligence
permanent
 
 Tend Wounds améliore la régénération de santé, +3 en force
3 minutes
30 minutes 
 Tenet of Takish'Hiz +3% de résistance, de type magie
permanent



Histoire :
             Je m'appelle Trinni Mellosius et je suis une semi-elfe. Je suppose que c'est pour ça que mon professeur m'a demandé de faire une dissertation sur notre histoire. Comme si on avait une histoire ! Mais bon, comme je ne veu pas échouer, je vais faire ce qu'on me demande.
Tu te balades donc dans Qeynos, ou peut-être Port-Franc, et tu vois quelqu'un qui a des oreilles poitues cmme un elfe, qui est plus grand qu'un elfe, mais aps aussi grand qu'un humain, et qu'est-ce que tu as ? Un Ayr'Dal !
A mon avis, qui ne reflète pas forcément celui de mon professeur, les semi-elfes sont superbes. Je trouve nos oreilles poitues et notre teint magnifiques. A coté, les hauts-elfes font un peu maigrichons, tu ne trouves pas? Un peu... ethérés. Ils me donnent la chair de poule.
Si on nous appelle semi-elfes, c'est parce que la moitié de notre sang est elfique. Et l'autre moitié? Humain ! Je ne crois pas qu'il y ait des semi-elfes qui soient moitié elfe, moitié nain... C'est toujours moitié elfe, moitié humain. Je me demande pourquoi on ne nous appelle pas des semi-humains.
En fait, je sais pourquoi. Semi-humain, c'est une insulte. Et ca me fait penser à un truc : est-ce que « semi-elfe » est aussi une insulte? Ce serait franchement pas sympa, hein? Bref, revenons à notre histoire. Il était une fois un elfe et un humain qui tombèrent amoureux. Ils eurent un bébé, un semi-elfe.

            Pour la plupart, les semi-elfes sont les enfants d'humains et Feir'Dals. C'est parce que les elfes des bois sont vraiment les plus sympas et qu'ils aiment bien parler aux autres. Ma meilleure amie, Daryann, est une elfe des bois. C'est comme une soeur. Bon... et si c'était VRAIMENT ma soeur? Ce serait génial !
Donc si un semi-elfe se marie avec une semi-elfe et qu'ils ont un enfant, cet enfant est-il un « quart-elfe » ? Si ne semi-elfe se marie avec un elfe (probablement un Feir'Dal, ce sont les plus sympas), est-ce que leur bébé sera un « trois-quart-elfe »? Est-ce que mes descendants (si j'en ai) pourraient se marier avec des elfes et finir par redevenir des elfes à part entière? Ca me donne mal à la tête de penser à tout ca !
Je ne supporte pas les Koada'Dals, ils sont trop arrogants. Pour qui ils se prennent? Les semi-elfes restent des elfes, quand même ! Ils nous méprisent ouvertement, comme les Teir'Dals à Port-Franc doivent mépriser leurs semi-elfes. Pourtant, nous sommes des enfants de l'amour !
Les seuls elfes qui nous traitent bien sont les Feir'Dals. Alors quand Kelethin a été détruite, qui les a  accueillis? Les Ayr'Dals ! Ces fichus Koada'Dals n'en avaient rien à faire, bien entendu. Quelle bande de snobs ! Les humains, qui constituent l'autre moitié des semi-elfes, nous traitent correctement en général. Bon, il y en a quelques-uns qui n'approuvent pas les mariages mixtes, mais je le répète : nous sommes des enfants de l'amour.
Et on ne peut forcer personne à aimer quelque chose juste pour sa nature. Sauf peut-être les blaireaux. Ils sont vraiment méchants, il y en a un qui m'a tailladé le bras un jour (je te montrerais la cicatrice plus tard) mais qu'est-ce qu'ils sont mignons ! J'adore leur petit museau rose ! Pour résumer, même s'ils sont méchants, j'adore les blaireaux juste parce que c'est des blaireaux.

            Lorsque Lucline éclata, ce fut plutôt impressionnant. Norrath avait déjà traversé pas mal de périodes difficiles, puis, un jour, la plus grande chose dans le ciel fit boum ! Je suis contente de ne pas avoir vu ça, ça a du être effrayant. Vous avez sûrement entendu parler de l'histoire du canard qui se balade en s'écriant « Le ciel est en train de tomber ! Le ciel est en train de tomber » ! C'était pas plutôt une oie? Ca avait un rapport avec le Fracassement? C'est un semi-elfe qui l'a écrite ! C'est une histoire vraie ! Nous sommes très créatifs.
C'est vraiment drôle, je trouve, que les hauts-elfes tous puissants doivent maintenant vivre comme nous, parmi les mortels. Parfois, je vais jusqu'au Hameau de Vue-du-Castel, juste pour les embêter. Ils préfèreraient « qu'on se souvienne de notre place » et qu'on reste dans le Bois des saules.
Vois-tu, cela fait très longtemps que le Bois des saules est le pays des semi-elfes. Les humains sont parfois aussi snobs que les hauts-elfes, et nous autres semi-elfes aimons faire les choses à notre manière. C'est pour cette raison que nous avons construit notre petit village à cet endroit, et c'est super.
Comme je te l'ai dit tout à l'heure, lorsque les elfes des bois ont été obligés de quitter Faydark, ils sont venus vers nous. Nous avons beaucoup de goûts en commun, même si n'aimons pas la même musique. Nous nous entendons bien.
            Note du professeur : Trinni, comme d'habitude, tu as fait du remplissage inepte. Tu vas réécrire ton essai en enlevant ce qui est faux et en supprimant tes opinions personnelles. Les blaireaux ! Tss!

 
Lyk