Bienvenue sur JeuxOnLine - MMO, MMORPG et MOBA !
Les sites de JeuxOnLine...
 

Une interview du responsable communauté sur Everquest 2

Le site dédié de RPGVault sur Everquest 2 a mis en ligne une très courte interview de Steve "Moorgard" Danuser. Les trois questions posées n'ont aucun rapport entre elles, et abordent des sujets comme les PNJs, les maisons de joueurs ou encore le jeu pour les joueurs solitaires.

Lepidus: Est ce que le joueur solo a sa place sur Everquest 2 ?

Nous voulons définitivement que le jeu solo soit viable, donc nous sommes en train de mettre en place du contenu spécialement pour eux. Les PNJs vous assignerons des tâches adaptées au solo, ainsi que des quêtes qui peuvent être réussies par un seul joueur.

Le reste de cette interview peut être lu directement ici.

- Par YaPaDeSouci, le 22 novembre 2003 | Sources -

Captures inédites de EverQuest II

Comme chaque semaine, nous découvrons notre lot de captures d'écran inédites du prochain EverQuest 2.

Les curieux pourront faire un tour du côté du site oGaming pour visualiser une elfe en réalisant une "wave" (emote) des plus gracieuse sur le pas de sa porte (en l'honneur du visiteur de passage ?).
Sur le site EQ Vault, dans le cadre du seizième "EverQuest II Screenshot of the Week", nous voilà gratifié d'une humaine dans un lieu enchanteur entourée de fleurs géantes (comme chaque semaine, l'image est disponible en trois résolutions distinctes).

- Par Uther, le 18 novembre 2003 | Sources -

Les classes de EverQuest 2

De passage sur les forums EQ2 Vault, Moorgard y a présenté très succinctement les classes de Mages (lanceurs de sorts) de EverQuest 2.

Dans un premier temps, les Mages sont définis comme étant les classes de personnages infligeant des "dommages mystiques", contrôlant la mobilité des adversaires, prodiguant des aides (buffs) et la régénération de mana.
Les lanceurs de sorts se divisent ensuite en trois catégories :

  • les Sorciers (sorcerer) : ils sont experts dans l'art d'infliger des dommages directs (ils sont l'artillerie de EQ2), les DoT (damage over time, les dommage s'étalant dans le temps comme l'empoisonnement) et les malédictions (debuffs, réduisant l'efficacité de l'adversaire).
    - Magicien (Wizard) : maître de l'Art arcanique, il maîtrise les pouvoirs élémentaires du feu et de la glace,
    - Warlock : face maléfique du Magicien, il contrôle les poisons et autres maladies.
  • les Enchanteurs (enchanter) : un lanceur de sort utilisant les forces magiques pour charmer et contrôler ses ennemies.
    - Illusionniste (illusionist) : qui utilise des pouvoirs mystiques pour déstabiliser et contrôler l'adversaire,
    - Coercer : prenant le contrôle des esprits faibles pour son propre profit.
  • les Invocateurs (summoner) : ce sont les mages qui utilisent la convocation de monstres pour infliger des dommages aux adversaires.
    - Conjurateur (conjuror) : il invoque des créatures puissantes venues des sources mystiques primaires,
    - Nécromancien (necromancer) : il appelle des servants placés sous son contrôle, qu'il mène au combat.

Voilà qui est très innovant...

- Par Silence, le 14 novembre 2003 | Sources -

EQ 2 : capture de la semaine

Faisant suite à l'illustration diffusée sur le site oGaming (voir les nouvelles précédentes relatives à EverQuest 2), le site américain EQVault publie, lui aussi cette semaine, la représentation de ce que nous apprenons être une "femelle elfe en armure de mort-vivant et posant devant la Cité de Qeynos".

Ceci étant dit, comme chaque semaine, l'image est disponible en différentes résolutions :

Rendez-vous la semaine prochaine pour de nouvelles images.

- Par Silence, le 11 novembre 2003 | Sources -

EQ II : Questions / réponses #7 et une illustration inédite

Hebdomadairement, le site américain EQ Vault publie les réponses aux trois questions posées aux développeurs de EverQuest II (est-il encore besoin de présenter ce MMORPG ?).

Cette semaine, Steve "Moorgard" Danuser (community manager) nous apprend que les joueurs occasionnels ne seront pas oubliés. Les quêtes complexes et demandant de longues heures de jeu sont toujours présentes (les joueurs de EQ, premier du nom, bénéficient d'un bon entraînement en matière de camping), mais divisées en chapitre permettant de les réaliser par étapes.
Ensuite, outre les traditionnels combat et artisanat, les joueurs de EverQuest II pourront occuper leur temps à pêcher ou collecter diverses ressources. Steve "Moorgard" Danuser précise par ailleurs que l'équipe de développement souhaite encourager l'organisation de d'événements par les joueurs (comme des tournois et autres animations).
Enfin, nous apprenons que les réactions des créatures du jeu (hostiles, agressives, amicales) seront dotées d'une "zone d'intérêt" (area of interest). En y entrant, la créature considère le personnage du joueur et réagira selon sa faction. Steve "Moorgard" Danuser donne l'exemple d'un groupe de barbares installé autour d'un feu de camp : lorsque le joueur approche, les barbares se lèvent et l'examine. S'il approche encore, ils tirent leurs armes indiquant une attitude hostile. Si le joueur continue sa progression, les barbares chargeront... le joueur aurait pu opter pour un "retrait stratégique" pour éviter le combat. Les informations relatives à la faction des créatures seront cependant accessibles via l'interface.
A noter également que les créatures les plus intelligentes seront capable de mettre en place des stratégies de groupe complexes et mener un assaut contre une cible spécifique au coeur d'un groupe.

A noter par ailleurs que la section EverQuest II du réseau américain oGaming publie aujourd'hui sa "capture de la semaine". Nous découvrons ainsi une humaine (?) nouvellement équipée, au coeur d'une cité.

- Par Uther, le 09 novembre 2003 | Sources -

EverQuest II : capture de la semaine #14

Dans le cadre de la 14e "capture de la semaine" consacré à EverQuest II, le prochain MMORPG de Verant Interactive, nous découvrons un combat entre un mâle Ratonga et une chauve souris géante. Bigre !

Comme chaque semaine, l'image est disponible en trois résolutions distinctes :

Qu'on se le dise.

- Par Silence, le 04 novembre 2003 | Sources -