Bienvenue sur JeuxOnLine - MMO, MMORPG et MOBA !
Les sites de JeuxOnLine...
 

Chapitre 1 : Le conseil des dieux

"Il n'y a qu'une solution : détruisons-les tous." C'est ainsi que commence le premier chapitre de Council of the Gods/ Le conseil des dieux. Découvrez cette réjouissante première série de Lore d'EverQuest II.


 



Les yeux brûlants de Rallos Zek allaient et venaient entre chacun des dieux, espérant que ses paroles en convaincraient davantage à rallier sa cause. Tous les dieux n'avaient pas été réunis ainsi depuis des temps immémoriaux, et il ne voulait pas rater cette occasion d'augmenter son influence.

"Vous parlez de vos précieux elfes ?" dit Rallos. "Ont-ils eu besoin de vos conseils quand leur avidité à détruit votre Plan, tuant tous vos serviteurs dans leur soif de pouvoir et d'or, attaquant même les incarnations de votre esprit comme si vous n'étiez qu'un porc qu'on égorge ?"

"Nous admettons tous que les mortels sont allé trop loin," les interrompit Brell, pressentant qu'il devait intervenir avant que la dispute ne dégénère. "Mais la solution n'est certainement pas de balayer toute notre oeuvre. Après tout, seules quelques races ont commis des offenses qui mériteraient de telles actions. Peut-être une élimination partielle vaut-elle mieux qu'une annihilation totale."

"Je suis d'accord avec Rallos à ce sujet. Balayons-les tous, c'est le seul moyen."

Karana grimaça. "Riducule. Il a été prouvé que chacun d'entre nous peut être battu par les humains, s'il est seul. C'est en les sous-estimant que nous en sommes arrivés là, et que nous avons été forcés de devenir des alliés dans l'action, à défaut de partager les mêmes principes. Mais la solution doit pouvoir être acceptée par tous."

"Vous ne tenez pas compte de l'honneur qu'il y a en eux, dans leur coeur, " dit Mithaniel Marr. "Ils ont gagné le droit d'exister, d'accéder à la Grandeur."

"Nous n'avons pas suffisamment de temps pour ça," affirma Solusek Ro. "Les Demi-Plans sont déjà affaiblis - en fait, certains se sont tout simplement volatilisés, car notre pouvoir est devenu trop mince pour les maintenir en place. Nous devons rassembler nos forces et frapper tant que nous le pouvons."

"Je propose un compromis," dit-elle, son regard passant de l'un à l'autre. "Ce ne sera pas idéal, pour aucun d'entre nous, et cela ne sera pas sans risques. Mais je sens que c'est la seule façon d'atteindre nos objectifs et de rétablir la balance entre nous et les mortels."

Quellious continua. "Nous sommes tous d'accord sur le fait que les mortels ont acquis trop de pouvoir, mais il y a des solutions pour corriger cela sans violence. Il y a aussi un moyen pour nous de regagner notre puissance, bien que cela implique que nous devions abandonner notre influence sur ce monde pendant un certain temps. Mais si nous tombons tous d'accord, même ceux qui sont assis sur la grande roue du Pouvoir Elémentaire, alors cela pourrait tous nous sauver."

Quellious acquiesça. "C'est par leur unité que les mortels sont devenus forts, au départ. La première chose que nous devrions faire est de briser cette unité..."

"Je suis d'accord," ajouta son frère jumeau.

Brell se caressa pensivement le menton. "Je ferai ce que vous avez suggéré."

Un par un, les autres dieux donnèrent leur accord, ou se contentèrent de hocher la tête, sans rien dire.

"Nous sommes d'accord," dit finalement le Dieu de la Guerre." "Quand cela doit-il commencer ?"

"Oui," dit Solusek Ro froidement. Tunare acquiesça à contrecoeur.

Les dieux commencèrent à quitter les lieux, mais Quellious s'attardait. Elle remarqua que Rallos s'approchait de Cazic-Thule et commençait à lui murmurer quelque-chose, et vit que Solusek Ro faisait de même avec Brell.

"Est-ce vraiment la seule solution ?"

Karana s'approcha des deux déesses. "Je ressens de grandes craintes concernant cette affaire, et je devine que vous aussi."

Rallos Zek regarda avec dégoût les trois déesses quitter les lieux. Il marmonnait. "Ainsi, Quellious, vous avez vos alliés, et j'ai les miens. Mais votre faiblesse sera votre perte. Que le dernier acte commence."

Exsyn